Portrait de Camille : la professeur d’anglais attitrée d’iAdvize

Il y a 6 mois, Camille a rejoint iAdvize en tant que professeur d’anglais attitrée de l’entreprise. Son rôle ? Nous aider à améliorer notre niveau d’anglais pour que nous puissions tous communiquer de manière fluide dans la langue de Shakespeare que ce soit entre collègues, avec nos prospects ou nos clients anglophones. Quiconque ressent le besoin de s’améliorer, en français ou en anglais, ou veut tout simplement améliorer ses compétences linguistiques peut prendre part à des ateliers hebdomadaires ou des séances individuelles, avoir accès à des traductions en direct de masterclasses, de démos mensuelles et aux 60 mins du boss. 

Camille, comment as-tu atterri à iAdvize ? 

Je suis arrivée à Nantes il y a près de deux ans. Avant, j’étais interprète de conférence et formatrice anglais à Bruxelles où j’ai vécu plus de 12 ans. Je suis Française et j’ai vécu un an au Canada (en Colombie Britannique) quand j’avais 15 ans. C’est à ce moment là que j’ai commencé à vouloir travailler dans les langues.

As-tu déjà travaillé pour une entreprise avant ? Qu’est-ce que tu aimes en entreprise ?

Non je n’avais encore jamais travaillé pour une entreprise avant ! Je n’ai même jamais eu d’entretien de recrutement ou même signé un contrat de travail avant de mettre les pieds à iAdvize. C’est la première fois que j’ai cette opportunité d’aider des employés à relever des défis professionnels sur le long terme. J’ai aidé beaucoup de professionnels avant mais jamais toute une entreprise à relever un défi linguistique, challenge stratégique pour la croissance de l’entreprise ! C’est génial d’avoir des collègues, je peux développer une vraie relation avec eux et les voir progresser. Je fais partie de l’équipe et je travaille avec tous les pôles de l’entreprise ! C’est très agréable d’appartenir à un groupe et de ressentir leur énergie positive.

photo-camille-classe

Peux-tu nous parler des différents cours que tu donnes à iAdvize ?

Je propose deux types d’ateliers : les ateliers à thèmes et les ateliers d’affaires. Les premiers se concentrent sur le développement du vocabulaire et des expressions avec des exercices axés sur la négociation, les appels téléphoniques, la description des tendances marché, etc. Les ateliers d’affaires sont plus adaptés aux besoins spécifiques de chaque équipe. Par exemple, j’ai dirigé un atelier avec l’équipe Channel. Afin que cette équipe puisse bien accueillir une personne anglophone à ses effectifs, nous avons parlé de leur organisation et compétences en anglais. J’aide également l’équipe R&D à améliorer ses compétences à l’oral pour que chaque mois, ils puissent présenter les derniers lancements produits à toute l’entreprise. L’idée est, qu’un jour, ils puissent tous le faire en anglais ! Les cours individuels sont pour les personnes qui sont très motivées et qui ont vraiment besoin d’améliorer leur niveau d’anglais. En plus, pour quiconque le souhaite, je propose des jeux et concours en anglais ou des déjeuners et pauses autour d’un café avec moi en anglais !

Peux-tu nous donner un exemple d’atelier ou de jeu que tu as récemment organisé ? 

J’aime régulièrement organiser un « Time’s Up » avec différents groupes. Je leur demande d’écrire le nom de 5 objets ou personnes présents à iAdvize et, par équipes, ils doivent les décrire aux autres. Au cours de l’été, nous avons plus travaillé sur les besoins spécifiques de chaque équipe. Nous avons pris l’habitude de décrocher le téléphone dans l’équipe des Customer Success. Le but est de répondre le plus souvent possible en anglais ! Mon travail est de faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise quand ils parlent anglais et qu’ils ne paniquent pas en voyant un numéro anglais sur l’écran de leur téléphone !

queen

Quand Camille ne donne pas de cours, elle se déplace au sein de l’entreprise pour passer du temps avec chacun. Evidemment, elle prend la reine d’Angleterre avec elle à chaque déplacement.

Tu es également interprète, peux-tu nous en dire plus ? 

Oui bien sûr ! J’ai été interprète freelance à Bruxelles. Dans ce cadre, j’ai notamment travaillé pour les institutions européennes ou de grandes entreprises en me concentrant plus spécifiquement sur les sujets environnementaux ou les EWCs (les conditions de travail européennes). A iAdvize, mon rôle est très différent mais il consiste à faire en sorte que les personnes ne parlant pas français, parfois basées à l’étranger, ne se sentent pas en retrait. Par exemple, au séminaire d’été en juillet 2016, j’ai effectué une traduction simultanée de la keynote de Julien en anglais. Je traduis les masterclasses, les présentations données ici à Nantes, j’enregistre les traductions en anglais puis elles sont ajoutées à un lien vidéo pour que tout le monde puisse les regarder et comprenne chaque intervention d’où qu’ils soient !

Tu es également devenue professeur de français, comment ça se passe ?

Tout à fait ! L’idée des cours de français est de donner l’opportunités aux personnes non-francophones d’acquérir les bases de la langue. Même si iAdvize est maintenant une entreprise européenne, le siège est basé à Nantes et, la majorité des employés a le français pour langue maternelle. Je me concentre sur le français élémentaire : comment accueillir les gens, comment trouver son chemin, comment trouver l’éléphant à Nantes ou comment découvrir ce qu’est le curé nantais. 

Est-ce que les employés d’iAdvize sont de bons élèves ? :)

Je suis chanceuse de travailler dans une entreprise qui donne assez de temps à ses employés pour améliorer leurs compétences linguistiques. Beaucoup d’entre eux saisissent cette occasion et viennent au maximum d’ateliers possibles. Pour d’autres, il est moins facile de se libérer du temps. Globalement, je vois déjà des progrès se dessiner. J’adore entendre le groupe parler anglais dans les couloirs après un atelier.

Quelles sont les plus grosses difficultés des Français qui tentent d’apprendre l’anglais ? Tu as quelques conseils pour que ce soit plus facile pour eux ?

Les Français ont été traumatisés par les longues listes de verbes irréguliers, les exercices de grammaire sans fin et la prononciation qui paraît insurmontable. Le défi pour moi est de rendre l’anglais ludique. Le but n’est pas de faire en sorte que je sois contente mais plutôt que les employés d’iAdvize s’ouvrent à un tout nouveau monde de culture, de communication, de personnes et de voyages !
J’essaie d’utiliser un maximum de contenus visuels, j’adore utiliser des images, des vidéos et des gifs pour illustrer mes propos. Cela aide à mémoriser le vocabulaire. Je travaille également sur des contenus spécifiques à l’entreprise. Je veux placer iAdvize au centre de mes méthodes d’enseignement. Mais le plus important est qu’ils soient à l’aise quand ils s’expriment en français et en anglais.

Quelle est ton expression préférée en français et pourquoi ? Comment la traduis-tu en anglais ?

J’adore l’expression « quand les poules auront des dents » qui se traduit par « when hell freezes over ». Bon, je ne l’utilise pas tous les jours par contre !

Vous pouvez suivre Camille sur Twitter en suivant ce lien : https://twitter.com/CamilleBourjade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *