Pokemon Go & Marketing : ce que nous avons retenu !

Pokémon est l’un des plus grands succès des franchises de jeu Nintendo au monde après Super Mario. Et contrairement aux idées reçues, le dernier produit de la franchise n’est pas seulement destiné aux enfants. L’app mobile a été développée et publiée par Niantic et est hautement addictive. La fièvre Pokémon Go n’a pas échappé à l’attention de certaines marques. Elles ont compris que le phénomène pouvait être utilisé comme un puissant moyen d’attirer leur cible : principalement les Millenials, génération nostalgique de leur jeu d’enfant favori.

Numéro 1 des téléchargements d’app en France sur Google Play et quatrième sur l’App Store, le concept est assez proche de celui du jeu original. La principale différence ? Il faut se déplacer en marchant pour trouver des Pokémons ou des articles qui aideront à les attraper. Et plus on marche, plus on a de chance de trouver des Pokéstops (endroits où vous pouvez obtenir plusieurs articles) et d’attraper des Pokémons. L’application est disponible en freemium : soit vous payez pour progresser plus vite, soit vous gagnez de l’expérience patiemment en passant par les Pokéstops.

Dès son lancement, l’application a provoqué un fort engouement. Aujourd’hui utilisée par plus de 30 millions d’adeptes, on dit pourtant que le phénomène serait entrain de s’essouffler. Certains commentateurs sont déjà entrain de l’enterrer, ceux-là même qui alimentaient l’hystérie médiatique. Mais au-delà, ce que les marketers doivent retenir, c’est la force toujours actuelle de la gamification

Pour aller plus loin : Comment construire et animer une communauté de passionnés ?

Garder sa cible et ses objectifs en ligne de mire

Les créateurs de Pokemon Go connaissent très bien leur cible. L’app a été pensée pour les Millenials, qui sont les principaux utilisateurs du jeu original (lancé par Game Boy en 1995), âgés aujourd’hui de 20-30 ans. Mais Niantic ne s’est pas limité à cette cible. L’entreprise a adapté le jeu aux comportements de la génération Z. Cette stratégie montre aux marques combien il est nécessaire de prioriser sa cible directe tout en restant ouvert à l’exploration des autres possibilités. A l’avenir, les professionnels du marketing chercheront toujours plus de nouveaux moyens de rassembler les générations.

Pour aller plus loin : Expérience client et génération Y, comment anticiper leurs attentes ?

Selon Gartner, en 2013, plus de 40 % des entreprises du top mondial misaient sur la gamification dans le processus de relation client. Les experts prévoient, en outre, un boom de plus de 50 % d’augmentation de l’utilisation de la gamification à l’horizon 2020. Si les techniques de gamification sont relativement infaillibles pour créer de l’engagement et fidéliser les clients, elles doivent s’intégrer à une stratégie plus globale et à un objectif clairement défini au risque d’être contre-productives. De manière générale, la gamification sera payante si elle vise à l’amélioration de l’expérience client ou utilisateur.

L’aspect Freemium de Pokémon Go est également intéressant. Ce business model est entrain d’exploser dans le marché des apps mobiles. Pokémon Go suit la même tendance mais l’app s’avère moins intrusive que la plupart des autres jeux freemium. Elle continue à générer du chiffre d’affaires via son Store In-App en utilisant une monnaie virtuelle. De cette manière, les utilisateurs n’ont pas l’impression de réellement dépenser leur argent. Le modèle Freemium mise sur des incentives qui créent le besoin de les acheter et encouragent les utilisateurs à le faire directement dans l’application. Selon SuperData Research, Pokémon Go aurait déjà généré 14,04 millions de dollars.

Ce que le co-marketing peut en retenir

Etre proactif est clé

La franchise Pokémon a su innover depuis ses débuts. Elle a analysé comment le marché des jeux vidéos a changé à travers les années et a adapté sa stratégie pour revenir plus fort que jamais. Etre proactif est clé. Les marketers doivent créer des moyens innovants pour attirer de nouveaux clients, même s’il s’agit d’utiliser des jeux tels que Pokémon Go qui peuvent à première vue apparaître puérils. Savoir où vos clients sont, quels canaux ils utilisent et ce qu’ils cherchent : en somme, vous devez capter leur attention et susciter l’engagement !

La gamification connaît avec Pokémon Go une perspective de renouveau immense

Pour une entreprise, créer de l’engagement revient à créer du temps passé avec la marque et renforcer l’attachement. L’enjeu est donc d’influer sur un état d’esprit de la manière la moins intrusive et la plus durable. Tendance de fond depuis le début de la décennie, la gamification connaît avec Pokémon Go une perspective de renouveau immense, notamment parce que s’y ajoutent l’hybridation entre réalité augmentée et virtuelle. Technique marketing qui applique les codes liés au monde des jeux vidéos à des domaines auxquels ils n’étaient pas destinés, la gamification englobe ainsi les systèmes de points et classements, de récompenses, de challenges. Elle est notamment un enjeu clé du marketing des communautés de marque : co-création de produits, service client collaboratif, etc.

Pour aller plus loin : Comment construire et animer votre communauté

A la fois promesse d’une récompense et création de rendez-vous pour les membres, la gamification apporte au sein de la communauté une émulation individuelle et pour le groupe : valorisation auprès des autres membres, privilèges et dotations, mise en place de moments clés de partage. Les classements permettent ainsi aux membres de se situer par rapport aux autres, mais aussi dans leur propre parcours.

Les récompenses virtuelles, telles que les badges ou les statuts privilégiés, acquièrent leur valeur au sein de la communauté dans laquelle elles sont attribuées. Elles créent une boucle de motivation vertueuse dans la relation marque-utilisateur.

Télécharger le guide maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *