[Video] 9 chiffres qui sonnent la fin de la publicité en ligne !

La semaine dernière, de grands annonceurs tels que Mars ou Lidl annonçaient leur intention de boycotter Youtube suite à la découverte de commentaires pédophiles associés à leurs vidéos. Fin octobre, c’est Procter & Gamble, le plus grand annonceur mondial, qui supprimait 40 % de sa publicité en ligne. 

Deux annonces qui ne font pas le jeu de la publicité en ligne. Les marketers questionnent de plus en plus le retour sur investissement du display. C’est désormais d’autres paramètres qui rentrent en compte dans les critiques comme ceux de l’expérience utilisateur et de l’image de la marque lorsqu’elle met en place ces dispositifs.

Voici 9 chiffres qui sonnent la fin de la publicité en ligne telle que nous la connaissons.

1 personne sur 4 a installé un adblocker sur son ordinateur

En France, c’est deux fois plus que la moyenne mondiale (34%). Certaines études mesurent même le sentiment « d’être poursuivi par les marques sur internet » (46% des français contre 34% dans le reste du monde).

+30% d’utilisateurs d’adblockers supplémentaires chaque année

C’est en Asie que l’utilisation des logiciels anti-pubs enregistre la plus forte expansion et les pays asiatiques regroupent à eux seuls 94 % de l’usage des adblockers sur smartphone. En Europe et en Amérique du Nord, la grande majorité des appareils ayant installé un bloqueur de publicités sont des ordinateurs mais, avec l’omniprésence du mobile, il y a fort à parier que les créateurs d’adblocker faciliteront leur usage sur smartphones.

72% des consommateurs avouent avoir une piètre opinion des marques qui font du display pop-up

A l’unanimité, les utilisateurs détestent la publicité interruptive. Elle a un impact négatif aussi bien sur leur comportement immédiat que sur leur opinion à long terme sur les services d’une marque. Une donnée dont Google et Apple semblent avoir pris la mesure : les deux géants ont annoncé que leurs prochains navigateurs stopperaient les vidéos au chargement automatique et la publicité ciblée.

81% des utilisateurs ont déjà fermé une page web à cause d’une pub pop-up ou d’une video en autoplay

Cqfd.

+47% risque pour le display d’être visionné dans un contexte inapproprié pour la marque

C’est l’augmentation du risque pour le display, et donc pour les vidéos qui y sont intégrées, d’être visionné dans un contexte inapproprié pour la marque, c’est-à-dire aux côtés d’images violentes ou diffusant des discours haineux, négationnistes, homophobes ou pro-islamistes. On parle de brand safety. 

0,35% taux de clic du display dans ses meilleures performances

En 1994, la première bannière publicitaire faisait son apparition sur Internet. Une bannière intrigante d’AT&T invitait l’internaute à « cliquer ici ». Taux de clics ? 44% ! A l’époque, 1% de la population mondiale était connectée. 23 ans plus tard, 40% de la population mondiale est connectée et le taux de clics sur les bannières publicitaires est passé sous la barre de 0,1%.

40% seulement de la pub est vue par des humains

On vous laisse faire le ratio pour mesurer la part de votre budget display qui part aux oubliettes… A moins que vous ne cherchiez à convertir des robots.

+30% des marketers avouent que la pub digitale leur fait gaspiller du temps et de l’argent

C’est une chose de l’avouer. C’en est encore une autre de mettre en place des actions pour remédier à ces pertes et faire en sorte que le marketing se mue vers u plus intéressante pour les utilisateurs comme pour les professionnels. Forrester prédit que 2,9 milliards de dollars va disparaître des budgets Marketing pour être transférés vers le conversationnel.

6 des 10 applications les plus utilisées sont des applications de messagerie

Plusieurs études pointent le fait que les internautes ne rejettent pas nécessairement la publicité lorsque celle-ci est ciblée et personnalisée qu’elle sert à valoriser des relations plus profondes avec les marques. L’adoption massive et trans-générationnelle des applications de messagerie pourrait bien être le nouveau terrain de jeu d’un marketing plus en phase avec l’expérience utilisateur.

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter le rapport de Forrester « The End of Advertising, The Beginning of Relationships » paru en mai 2017. 

Sources : Forrester, Hubspot, KPBC, Kantar TNS « Connected Life », PageFair.

Actualités, bonnes pratiques, retours d'expérience, benchmark... Particulièrement intéressée par le communautaire et les perspectives disruptives qu'il apporte à notre métier, je partage sur ce blog l'expertise d'iAdvize et le fruit de ma veille Marketing, eCommerce, Expérience client ou Social Media.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *